Départ du parking du Néez, route de NAY

  Description du parcours

Du parking, traverser le Néez sur le pont à l’aval. Marcher vers l’Ouest  80m. Juste avant l’intersection, remarquer à droite la maison dite de Jeanne d’Albret et sa tour abritant un escalier en vis(1).

Délaisser la place de la Mairie pour aller à droite, rue Corisande vers la Porte Nord de la Bastide communément appelée « Prison » (2). Franchir cette porte et remarquer à droite les installations sportives et culturelles Louis BIDAU.  Maire de GAN de 1947à  1977. Il est à l’origine de la Cave de Jurançon, du lotissement des « Castors »...  . Ces installations occupent les pâturages du Padoin qui recevaient les troupeaux au temps des transhumances à pied abandonnées après 1950. Continuer jusqu’à l’extrémité de la rue Corisande. Traverser et poursuivre vers le droite jusqu’aux feux. A droite, un restaurant était jusqu’en 1970 le « Buffet de la Gare »fréquenté par les voyageurs encore nombreux à utiliser le train. Remonter à gauche l’avenue  de la Gare. A 150m nous devinons la voie ferrée du « Pau-Canfranc »et, tout contre à gauche, l’ancienne gare de 1883 tandis que la nouvelle station n’est qu’un minuscule abri entre cette maison et les rails. Emprunter vers le Sud la rue Bel Air. Elle s’étire surplombant à gauche le lotissement éponyme puis les stades et le cimetière. A l’extrémité, passer sous les ponts à droite pour rejoindre au « Stop » la rue du Lac. Elle longe vers la gauche l’ancienne « Teülère » en activité jusqu’en 1975. Elle abrite aujourd’hui la Maison pour Tous, diverses associations et artisanats. Les pompiers y ont leurs installations. Au bout de la rue, aller à droite et, juste après le garage Cassiède, entrer à gauche sur le chemin conduisant au Lac. Le contourner par la droite, au-dessus du front de taille de la carrière d’où on extrayait l’argile. Le site est connu dans le monde entier pour la richesse des fossiles qu’il a produits. Une exposition peut être vue dans le hall d’accueil de la Mairie. A la sortie du bois, se diriger en face vers le barrage « écrêteur » de crues et franchir juste en aval le ruisseau du Brougnat torrentueux par temps d’orages. Monter la rue à droite jusqu’à l’intersection et marcher vers la gauche dans la rue des Passereaux. Elle traverse le lotissement du Brougnat et remonte vers la D24  en laissant à gauche l’impasse des Bergeronnettes. Descendre la rue Tristan Derème et avant les ponts, voir à droite la maison « la Pastoure » où habitait le docteur Baudot. Aux feux à 400m, traverser et remonter l’avenue d’Aspe sur 80m. Aller à gauche le long de l’église (beaux vitraux des maîtres-verriers Mauméjean) et marcher au  Sud vers la rue d’Ossau. Suivre à gauche la rue d’Albret en remarquant au n° 1 la capitainerie d’Arrac et en face, au bout de la rue, le château de MARCA Contourner le château par la droite en suivant la rue de la Faïencerie. Franchir deux ponts dont le premier, sur le canal, date de 1633. Après le second, descendre à gauche vers le point de départ et remarquer à gauche l’eau du canal sortant de l’ancien moulin.

Remarque : Les mots surlignés renvoient à des articles intéressants dans ll'onglet « Histoire  » du Site 

 

 

Pour imprimer cette fiche:

Cliquer sur le lien ci-après. Une nouvelle fenêtre montre la fiche.

Cliquer alors sur la petite imprimante qui paraît en plaçant la souris au-dessus de la fiche


<iframe frameborder=”0” width=“100 %” height=”500”src=”https://drive.google.com/file/d/0BwLo0MEPqx3QbDBZaWFSRUozcUU/edit?usp=sharing&embedded=true"></iframe>